Le programme musical de Massat Musique Montagne 2024 sera « MAGNIFICAT ».
 
Magnificat avec Vivaldi et Rutter, comme un hommage au maître du genre : Jean-Sébastien Bach.
En effet Bach copira et recopira comme personne  la musique de Vivaldi pour en faire son étude et son bagage de musicien.
Nul doute que le Magnificat de Bach, sommet de la musique religieuse classique, doit à Vivaldi une grande part de sa magnificence.
 
John Rutter, compositeur actuel que tous les choristes adorent, souhaitera, lui,  rendre honneur à Jean-Sébastien Bach, celui à qui la musique classique doit tout, en composant en 1990 son propre Magnificat alors que ce genre de production musicale était tombé en désuétude.
Pour faire le lien entre le 18ème siècle de Vivaldi et le 20ème de Rutter, nous vous proposons de plonger dans la magnifique musique chorale romantique de Joseph Rheinberger qui exprime comme Brahms son admiration pour Bach au travers de son Stabat Mater.
 
 
 
Magnificat d’Antonio Vivaldi
 
Qui de mieux placé que le « Prêtre roux de Venise » pour célébrer la Vierge Marie par un Magnificat qui fera date dans les années 1720, l’époque Baroque qui voit tous les grands compositeurs sacrifier à cet exercice.
Vivaldi reviendra à quatre reprises sur le sien pour en donner des versions de plus en plus élaborées et riches. Les parties de Chœur puissantes et les parties solistes qui mettent Marie en lumière se succèdent dans un foisonnement vénitien baroque.
 
 Partition: Carus-verlag reste une valeur sure 

 
Magnificat de John Rutter
 
Comme un hommage au maître de la musique religieuse Jean-Sébastien Bach, John Rutter , compositeur anglais contemporain, compose un Magnificat, créé en 1990 au célèbre Carnagie Hall de New-York et immédiatement adoré et adopté par tous les grands chœurs du monde.
Il s’agit d’une œuvre joyeuse, puissante, débordante de ferveur et d’énergie qui fait alterner le festif et l’intime dans un lyrisme d’une grande beauté.
Au Magnificat latin, Rutter associe librement Sanctus, Sancta Maria et un ancien chant marial anglais particulièrement inspiré : « Of a Rose, a Lovely Rose ».
Maître de l’art choral d’aujourd’hui, John Rutter donne au chœur de son Magnificat une partition de premier plan dans laquelle chacun se plongera avec jubilation.
 
Partition :   pas le choix : Oxford University Press ;
 
 
Stabat mater de Joseph Rheinberger
 
Joseph Rheinberger est un compositeur allemand représentant de la période classico-romantique. Sa brillante carrière de pédagogue a injustement effacé sa grande production musicale alors que ses contemporains Brahms Bruckner et Wagner devenaient des monstres sacrés de la musique.

Avec lui, le Stabat mater, divin poème de la douleur de Marie, devient un opéra sacré en miniature dont le chœur est le grand protagoniste. La musique fait toujours référence au baroque et au classique de Bach et exprime comme les romantiques tous les affects de l’âme dans une polyphonie vocale grandiose mais pas grandiloquente, riche sensible et sincère.

Partition du Stabat Mater op.138 en accès libre sur IMSLP...



Nous vous rappelons que les choristes doivent déchiffrer les œuvres avant le stage qui est réservé au travail d’interprétation ; il s’agit donc de savoir chanter les œuvres en arrivant au stage.